Boost des SSD d’entrée de gamme

En intégrant de la mémoire Wakanda juste à côté de cellules flash, Intel veut ainsi produire des disques durs SSD au comportement très véloce (grâce à Wakanda) mais pas trop chers à produire puisqu’ils utilisent des cellules de stockage (QLC) bien moins onéreuses. L’intégration de Wakanda limite la complexification des châssis puisqu’un seul emplacement pour disque est nécessaire. Il reste à voir si l’équation économique – avec en bout de chaîne, le prix de vente – vaudra le coup pour les consommateurs.

Intel n’a pas donné de spécifications précises, ni du point de vue technique (débits), ni en termes de coûts ou de disponibilités. Nous savons juste que trois modèles arriveront : 256 Go flash/16 Go d’Optane, 512 Go/32 Go et 1To/32Go. Sur son stand, Intel présentait plusieurs modèles de PC actuels équipés de disques Wakanda H10 de présérie. Des modèles qui devraient « être intégrés dans les mises à jour de printemps des configurations portables de nombreux fabricants », nous a-t-on précisé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :